Ir a la página de presentación.
ACMN
IN MEMORIAM
ROBERT CHÉNIER
ACMN
 
Instituto Napoleónico México-Francia, INMF.
Versión en castellano
« À eux la Gloire, à nous la Mémoire »
Article en Français
Prof. Sir Eduardo Garzón-Sobrado, Presidente-fundador del INMF.
HOMMAGE AU COLONEL ROBERT CHÉNIER
Par le Professeur
Eduardo Garzón-Sobrado

Président-fondateur de l’Institut Napoléonien Mexique-France
Représentant de la Société Napoléonienne Internationale pour les pays hispaniques

Chers amis de l’Institut Napoléonien Mexique-France,

C’est avec une profonde tristesse que nous annonçons le récent décès de M. le Colonel Robert Chénier, membre très distingué de l’INMF depuis sa fondation, membre de son Haut Conseil Honoraire, de son équipe académique et, en ce qui nous concerne personnellement, un ami très cher et de longue date qui n’a jamais cessé de nous prodiguer son amitié, son soutien et ses précieux conseils.
Respecté et admiré de tous les napoléoniens de cœur mais aussi par tous ceux qui reconnaissent le courage et la valeur d’un homme qui se bat sans répit pour ses idéaux et pour sa patrie, et dans son cas très spécifique pour la préservation du patrimoine culturel et de la mémoire historique universelle, le colonel Chénier laisse derrière lui une trajectoire et un héritage remarquables et demeurera à tout jamais un exemple brillant à suivre pour des milliers de napoléoniens et de patriotes d’aujourd’hui comme de toujours.

Robert Chénier.

M. le Colonel Robert Chénier.(1931-2010)
L
Chevalier de la Légion d’honneur, Officier de l’Ordre National du Mérite.

Perte irréparable pour l’auteur de ces lignes comme pour toute l’équipe de l’INMF, nous souhaitons adresser à la famille, aux amis et aux proches du colonel Chénier, nos condoléances les plus ardentes et émues, accompagnées – inspirés de la devise de l’Association pour la Conservation des Monuments Napoléoniens (ACMN), noble institution que le colonel dirigea avec une fougue et un dévouement incomparables –, de la promesse fervente de garder toujours et avec le plus grand respect la mémoire d’un homme d’honneur qui rejoint désormais les rangs des braves dans le champ éternel de la Gloire Impériale.

« À eux la Gloire, à nous la Mémoire »

Instituto Napoleónico México-Francia, INMF.

« Tout pour l'Empire » - Instituto Napoleónico México-Francia.

Dominique Timmermans
ACMN
Présentation de M. le Colonel ACMN
ROBERT CHÉNIER
Président de l’Association pour la Conservation des Monuments Napoléoniens
Membre du Haut Conseil Honoraire de l’Institut Napoléonien Mexique-France
Bélgica - Belgique. Par Dominique Timmermans
Major de Réserve à létat-major de la province de Brabant flamand
Conférencier sur des thèmes historiques et auteur d
articles historiques
Membre du Comité de Direction de l
Association pour la Conservation des Monuments Napoléoniens
Monsieur Robert Chénier est né en 1931. Fils de militaire, officier lui-même, il avait fait une partie de sa carrière dans l’Armée de l’Air (personnel navigant), avant de devenir cadre supérieur (ingénieur) chez IBM. Il était Chevalier de la Légion d’honneur, Officier de l’Ordre national du Mérite et colonel honoraire de l’Armée de lAir.
Robert Chénier était un grand spécialiste de la Garde Impériale et avait publié en 2003 « La Garde Impériale, Maison militaire de Napoléon – Les Officiers d’Ordonnance de l’Empereur ». Il préparait d’ailleurs un autre livre sur le sujet.
Membre de l’Association pour la Conservation des Monuments Napoléoniens depuis sa fondation en 1982, collaborateur à la revue de l’ACMN depuis 1987, il en devint le président le 9 octobre 1993, date à laquelle il avait repris le flambeau du fondateur, Robert Lecreux.
Robert Chénier était également premier Vice-président des Amis de Ligny et de l’Association Franco-Européenne de Waterloo, et membre de nombreuses associations napoléoniennes
. Il est décédé le lundi 25 janvier 2010, et ses obsèques eurent lieu le vendredi 29 janvier en l’église des Essarts-le-Roi (78).

Instituto Napoleónico México-Francia , INMF.

 

Instituto Napoleónico México-Francia , INMF.

ACMN
HOMMAGES DES AMIS DE ROBERT CHÉNIER
ACMN
PHOTO
TÉMOIGNAGES
 
Ces textes sont présentés chronologiquement selon leur date d’envoi.
Les photographies et documents reproduits sur ce tableau ont été fournis par les personnalités qui y figurent. ©
 
1
Philippe de Villelongue.
Francia - France.
M. Philippe de VILLELONGUE, Président de l’Association Franco-Européenne de Waterloo

« In memoriam, témoignage de reconnaissance de lAssociation Franco-Européenne de Waterloo (A.F.E.W.) au Colonel Chénier, vice-président de notre association. Nous garderons son souvenir ». Le Conseil d'administration de lA.F.E.W.

2
Michel Lefèbvre.
Bélgica - Belgique.
M. Michel LEFÈBVRE, Secrétaire général des Amis de Ligny
« La disparition du Colonel Chénier a bouleversé les membres des Amis de Ligny dont il était l’un des vice-présidents. Je tiens à saluer ici la mémoire d’un homme d’une grande fidélité en amitié et d’une détermination sans faille par rapport aux objectifs qu’il poursuivait. Lors des dernières Journées napoléoniennes de Ligny en 2009, nous avons eu l’honneur d’associer son nom et celui de l’A.C.M.N. à celui de feu Ben Weider lors de l’inauguration de la stèle aux vainqueurs de la bataille de Ligny, dernière victoire de l’Empereur. Cette stèle, rappelons-le, a été offerte par le président défunt de la Société Napoléonienne Internationale, avec la participation de l’A.C.M.N. et des Amis de Ligny.
J’adresse à Madame Chénier et à sa famille l’expression de mes sentiments émus et solidaires ».
3
Jacques Le Coustumier.
Francia - France.
M. Jacques LE COUSTUMIER
« Je m’associe à votre hommage au souvenir de Robert Chénier, serviteur tout dévoué à la cause de l’Epopée ».
4
Pierre Migliorini
Francia - France.
M. Pierre MIGLIORINI
« Sa disparition me touche beaucoup: il était connu de tous pour sa passion pour le Premier Empire et en particulier pour son action de conservation à travers lACMN. Jadresse mes condoléances à sa famille et ses amis ».
5
David Saforcada.
Francia - France.
M. David SAFORCADA, Secrétaire Général de France Bonapartiste
« En mon nom et au nom de France Bonapartiste, nous tenons à saluer la mémoire de ce grand monsieur qui a œuvré pour lépopée et pour la cause. Le monde napoléonien perd là une grande figure. Puissent les “jeunes” générations suivre son exemple ».
6
Bert de Jong.
Holanda - Hollande.
M. Bert DE JONG, Représentant des bonapartistes de létranger (Europe)
« Je suis désolé d'entendre que le colonel Chénier est mort... Mes sincères condoléances pour sa famille...».
7
Comte Alexandre de Bothuri Bàthory.
Francia - France.
Cte. Alexandre de BOTHURI BÀTHORY - Consultant Spécial des Collections Historiques de lINMF
« Cela m’émeut beaucoup de savoir que chaque membre de l’Institut Napoléonien Mexique-France appartient à une famille élargie possédant une âme véritable... Mais la Lumière qui habitait le colonel Robert Chénier ne s’est pas éteinte, loin de là, depuis son départ de derrière le miroir... Sa flamme brille dans nos yeux à sa seule évocation. Elle entretient l’autel du souvenir... celui de la mémoire immortelle! ».
8
Jacques Janson.
Francia - France.
M. Jacques JANSON - Délégué des Français du Canada, Conseiller à lAssemblée des Français de l’étranger
« Je n’avais pas eu l’honneur de rencontrer le colonel Chénier, mais au nom de tous les membres de l’Association de la Légion d’honneur de la région de la capitale du Canada, je vous adresse nos sincères condoléances, tous les Légionnaires en France et de par le monde étant tous Compagnons ».
9
Jean-Claude Banc.
Francia - France.
M. Jean-Claude BANC - Président de l’association Bonaparte à Valence
« L’Association “Bonaparte à Valence”, dont Robert Chénier était un membre fidèle et dévoué, a été consternée d’apprendre la disparition de Robert Chénier avec qui nous entretenions des relations plus que très amicales. Nous avions en cours plusieurs projets communs d’envergure qu’il gérait avec sa fougue coutumière. Quelques heures avant son départ nous évoquions encore la plaque commémorative qu’il devait installer sur la prochaine statue de Bonaparte qui va être érigée à Valence, un projet de salle de lecture “Robert Chénier” dans la cadre du futur Espace Bonaparte, des projets de peinture murales, etc... Son activité débordante, ses conseils et sa disponibilité nous manqueront. Plus qu’un responsable d’association c’est avant tout un fervent serviteur de la mémoire impériale qui nous a quittés ».
10
Norma Alosi Dehove
Francia - France.
Mlle. Norma ALOSI DEHOVEDocumentaliste du projet Les médaillés de Sainte Hélène
« C’est avec beaucoup de tristesse que j’apprends le décès de mon ami Robert Chénier. Nous avons collaboré presque dix années sur le projet et site des médaillés de Sainte Hélène. Je suis fière qu’il m’ait donné sa confiance et que nous ayons toujours eu un grand respect mutuel de nos travaux tant dans leur aspect historique que généalogique. Je me remémore depuis ce matin notre rencontre chez lui, et je suis triste de perdre un homme de confiance, de parole, qui était toujours là quand j’avais besoin d’avis et de conseils. Mes amitiés aux membres de l’ACMN et à sa famille ».
11
 
Francia - France.
M. Tim VAN DYCK - Compagnon de la Société Napoléonienne Internationale
« Je voudrais exprimer par votre site de lINMF mon regret en entendant le décès de Monsieur Robert Chénier. Honneur à sa mémoire et à son travail. Cest vraiment un homme à respecter. Jespère quon continuera sa mission, par lACMN.
Mes condoléances pour sa famille et amis ».
12
Laurent Sauerbach.
Francia - France.
M. Laurent SAUERBACH - Président du Souvenir du Maréchal Davout
« C’est avec beaucoup de tristesse que j’ai appris la disparition du colonel Chénier. Je n’avais pas l’honneur et le plaisir de le connaître mais c’est assurément une grande perte pour tous les passionnés du Premier Empire.
Le bureau du Souvenir du Maréchal Davout se joint à moi pour exprimer nos plus sincères condoléances à tous ses proches ».
13
M. Jean-Claude Damamme.
Francia - France.
M. Jean-Claude DAMAMME - Écrivain, Consultant Historique Spécial de lInstitut Napoléonien Mexique-France, Représentant pour la France de la Société Napoléonienne Internationale, Membre de la Société des Gens de Lettres de France, Membre adhérent de l’Association des Écrivains Combattants
Merci à vous, Monsieur Chénier
« Robert Chénier, je n’ai jamais eu la chance de le rencontrer.
Nos échanges ne se firent que par téléphone ou messagerie électronique, comme il est d’usage aujourd’hui.
Mais il est des hommes qu’il n’est nul besoin de rencontrer pour prendre la mesure de leur détermination et de leur dévouement à la cause à laquelle ils ont décidé de consacrer toute leur énergie. Et Dieu sait que la cause qu’avait embrassée Robert Chénier doit nous être chère, à nous qui, selon nos possibilités, défendons la mémoire de Napoléon et celle de ses compagnons d’armes.
Ben Weider et moi-même avions ouvert à Robert Chénier et à son association, qui fait un travail magnifique, les colonnes du site de la Société Napoléonienne Internationale pour soutenir son projet – un parmi de nombreux autres – qu’il avait alors bien du mal à faire aboutir, de restauration de la sépulture de la mère d’un fidèle entre les fidèles parmi les compagnons de déportation de l’Empereur à Sainte-Hélène : Marchand, qu’il n’est nul besoin de présenter.
Je me préparais à lui écrire pour renouveler ma cotisation, et je voulais profiter de ce courrier, tout prosaïque, pour lui dire combien j’avais été atterré à la lecture du dernier Bulletin de l’Association pour la Conservation des Monuments Napoléoniens, qui listait toutes les déprédations, ou, plus précisément, les mutilations subies par des monuments commémorant le souvenir et la mémoire des soldats de la Grande Armée.
Une sinistre information qui laissait – et laisse toujours – augurer de l’ampleur de la tâche déjà accomplie, et qui reste à accomplir.
Robert Chénier était de la même trempe que mon distingué et très regretté ami Ben Weider. Des hommes que rien ne fait plier et qui poursuivent leur mission quoi qu’il leur en puisse coûter.
Nous sommes nombreux à éprouver une tristesse infinie de ce décès. Dans un message que je lui ai adressé, j’ai prié M. Dominique Timmermans de transmettre à la famille du disparu l’expression de ma profonde sympathie. Je renouvelle ici ce message de compassion et de condoléances.
Je sais – et nous savons – que l’ACMN va continuer son action, et, pour ce faire, elle aura besoin de nous tous.
Pour clore ce bref hommage, je dirai simplement et avec émotion: Merci Monsieur Chénier de ce que vous avez fait pour tous ces glorieux Anciens de la Grande Armée et leur incomparable chef, car, en ces temps où la médiocrité et l’insolence sont portées au pinacle jusqu’à la nausée, en vous dévouant comme vous l’avez fait pour entretenir et préserver la dignité d’hommes souvent méprisés et insultés par des imbéciles ignorants, vous avez été, et vous restez, si j’ose écrire, une “curiosité”que nous pouvons – et devons – admirer.
Et, pour nous tous, il n’est qu’une manière de le faire: c’est de vous assurer que vous pouvez compter sur vos amis, connus ou inconnus, pour continuer votre œuvre ».
14
Raphaël Lahlou.
Francia - France.
M. Raphaël LAHLOU Membre du Comité académique de l’Institut Napoléonien Mexique-France
« J’apprends à l’instant le décès du colonel Chénier. Le passionné d’histoire impériale que je suis ne peut qu’être éprouvé par cette disparition. Le colonel Chénier était un modèle de passion, d’énergie et de dévouement ».
15
Michel Ballabriga.
Francia - France.
M. Michel BALLABRIGA – Conseiller Général, Représentant pour la France de l’Institut Napoléonien Mexique-France
« C’est avec tristesse que j’ai appris le décès du colonel Robert Chénier qui prive le monde napoléonien de l’un de ses plus ardents soutiens.
Que dire de son action admirable, d’abord au sein puis en qualité de président, de l’Association pour la Conservation des Monuments Napoléoniens où il fit preuve d’un dévouement sans bornes. La qualité de son engagement, sa disponibilité, sa détermination, son efficacité nous font mesurer la perte immense que représente la disparition de ce grand Monsieur.
J’adresse toutes mes sincères condoléances à sa famille et à ses proches ».
16
Michel Fontanié.
Francia - France.
M. Michel FONTANIÉPrésident de l’Association d’Alsace pour la Conservation des Monuments Napoléoniens, Délégué du Souvenir Napoléonien Région Alsace
« Je vous remercie de transmettre mes condoléances à la famille du Colonel Chénier; je partage la peine de tous nos amis napoléoniens ».
17
 
Francia - France.
M. Michel SAINT-PAULExpert Honoraire près la Cour d'Appel de Paris; membre de l’ACMN
« J’avais pour le colonel Chénier beaucoup d’amitié, d’admiration et de reconnaissance. Grâce à lui, une très belle plaque de bronze, qu’il avait dessinée et dont il avait fait assurer la fabrication, a pu être posée l’année dernière sur le tombeau d’un de mes ancêtres, Dominique Olivier Jousseaume, sergent-major de voltigeurs au 116ème régiment d’infanterie de ligne sous Napoléon, et plus tard maire de son village natal de Cram Chaban (Charente-Maritime). Cette plaque doit être inaugurée officiellement le 8 mai prochain et le Colonel Chénier figurait évidemment au premier rang des personnalités invitées. Nous regretterons vivement son absence, mais son souvenir sera présent parmi nous ».
18
Claude Grbeša.
M. Claude GRBEŠADiplomate croate; Coordinateur croate des festivités du bicentenaire des Provinces Illyriennes, Ancien Premier Secrétaire de l’Ambassade de la République de Croatie à Paris
« C’est avec une grande tristesse que j’ai appris il y a quelques jours la disparition de Robert Chénier, président de l’Association pour la Conservation des Monuments Napoléoniens (ACMN), avec lequel j’avais noué une profonde amitié.
Napoléonien passionné, il avait aidé l’Ambassade de la République de Croatie à Paris à réaliser deux plaques commémoratives qui furent apposées à Gignac dans l’Hérault en 2008 à l’occasion du 170ème anniversaire de la mort du général français d’origine croate Marc Slivarich de Heldenbourg, seul officier à avoir été promu général de brigade par Napoléon 1er durant les Provinces Illyriennes (1809-1813).
C’est grâce à Robert Chénier également que nous avons organisé la très belle manifestation sous l’Arc de triomphe, le 14 octobre 2009, jour de création des Provinces Illyriennes.
Son invitation à participer le 2 décembre 2008 au ravivage de la flamme à l’occasion de l’anniversaire de la bataille d’Austerlitz nous toucha profondément, l’Ambassadeur de Croatie en France et moi-même, représentants d’un pays dont les troupes avaient alors combattu du côté autrichien. Ces mêmes soldats croates n’allaient-ils pas tomber quelques années plus tard pour la France? Un geste fort et symbolique façon Robert Chénier!
Tous ces événements furent immortalisés dans la gazette de l’ACMN sous la plume infatigable de notre ami Robert dont le décès représente une perte considérable pour l’ACMN mais aussi le monde napoléonien.
Aussi voudrais-je exprimer mes sincères condoléances à son épouse, à sa famille, à ses proches ainsi qu’aux membres de l’ACMN ».

Instituto Napoleónico México-Francia , INMF.

ASOCIATIONS ET PERSONNES PRIVÉES AYANT TÉMOIGNÉ LEUR CONDOLÉANCES A LA FAMILLE ET AUX PROCHES DE ROBERT CHÉNIER VIA CE SITE OU AUTREMENT

Mlle Rowayda Guirguis au nom de la Société Napoléonienne Internationale (SNI)

Mme Natalia Griffon de Pleineville, au nom de la revue Tradition

Le Colonel e.r. Pierre Couvreur, Président, au nom des Amis de Ligny.

M. Jean-Jacques Pattyn, Secrétaire-général, au nom de la Société Royale Belge dEtudes Napoléoniennes et de la Société Royale des Amis du Musée de lArmée

M. Thierry Lentz, Directeur de la Fondation Napoléon

Au nom de la Fondation Napoléon, Mmes Irène Delage et Emmanuelle Papot

M. Louis Dusoulier, Premier Compagnon, au nom des Compagnons de lEmpire

M. Roger Chastain, 1er Vice-Président fondateur des Amis du Patrimoine Napoléonien

M. Alain Chappet, du Guide Napoléon

M. Ronald Zins

M. Alain Arcq

M. Christophe Bourachot

M. Olivier Chauvelin

M. Bruno Mexandeau

Mme Maria Joanna Turos

M. Jérémy Lapertot

M. Albert Martin

M. Joseph Caron

M. Ronald Pawly